Tempêtes, cyclones, tornades et orages

Dans l’atmosphère des phénomènes tourbillonnaires d’échelles spatio-temporelles très différentes se produisent.

La tempête

La tempête est un phénomène atmosphérique caractérisé par des vents violents produits par une dépression barométrique fortement marquée. Sur terre, on parle de tempête quand la dépression génère des vents moyens supérieurs à 90 km/h. En France, le diamètre des tempêtes est inférieur à 1000 km.
Les tempêtes venant de l’Atlantique se déplacent rapidement, jusqu’à 100 km/h. En un point, leur durée n’excède pas quelques heures.
En Méditerranée, les dépressions sont influencées à la fois par des effets dynamiques et orographiques. Les vents violents associés peuvent alors persister plus durablement dans un même lieu.
En montagne, le passage du vent au dessus des crêtes peut créer de violentes rafales sous le vent, en contrebas.

Phare Klaus

En météorologie, une tempête peut être définie comme une zone étendue de vents violents générés par un système de basses pressions (dépression).

Deux domaines de la météorologie apportent des informations complémentaires :

  • En météorologie marine, une tempête correspond à la force 10 de l’échelle Beaufort. La force 10, qualifiée de tempête, correspond à des vents moyens de 89 à 102 km/h et des rafales supérieures à 110 km/h.
  • En météorologie tropicale, on appelle « tempête tropicale » une dépression observée au niveau des latitudes tropicales ou subtropicales dont les vents moyens sont compris entre 62 et 117 km/h. Au-delà de ces valeurs, la dépression devient « cyclone tropical ».

Par analogie avec ces définitions spécifiques, les météorologues désignent comme « tempêtes », les systèmes dépressionnaires générant des rafales de vent approchant les 100 km/h dans l’intérieur des terres et 120 km/h sur les côtes. Ce terme désigne à la fois une zone étendue de vents violents et la dépression génératrice.

Le cyclone

Le cyclone est une perturbation atmosphérique de grande échelle qui se développe dans les zones de basses pressions des régions tropicales et subtropicales (on parle de cyclones tropicaux et subtropicaux). Des nuages convectifs se développent au sein de ces zones et, autour d’elles, le vent se déplace en surface dans une circulation dite " fermée " autour d’un centre de rotation.

Cyclone Eunice le 30 janvier 2015 à 04h52 UTC

Image satellite METOP-B du cyclone tropical Eunice

Ce cyclone de catégorie 5 traverse l’Océan Indien du 28 Janvier au 2 Février 2015 ; Il est l’un des systèmes cycloniques les plus puissants du Sud-Ouest de l’Océan Indien.

Il engendre des vents de 270 km/h sur 1 minute.

Source : Météo-France/Centre de Météorologie Spatiale de Lannion.

Cyclone, ouragan ou typhon ?

Différentes dénominations sont données aux cyclones selon le bassin cyclonique où ils sévissent :

  • le terme de cyclone (ou cyclone tropical) est réservé à l’océan Indien et au Pacifique sud ;
  • on parle d’ouragan en Atlantique nord et dans le Pacifique nord-est ;
  • le terme typhon s’applique aux cyclones dans le Pacifique nord-ouest.

En savoir plus sur les cyclones...

La tornade

La tornade est une colonne d’air tournante très rapide, issue d’un nuage instable qu’elle relie au sol. Dans cette véritable cheminée aspirante la pression est très basse, la chute de pression pouvant atteindre 80 hectopascals (hPa). Les tornades correspondent à un mouvement tourbillonnaire de l’air, très violent, très localisé et bref (quelques minutes à quelques heures), lié à une situation orageuse.

En France, le plus grand nombre se produit entre juin et août. En saison hivernale (novembre à mars), on les rencontre plutôt à l’intérieur du pays, associées à des lignes de grains nées à l’avant de fronts froids tempétueux. Elles sont particulièrement dévastatrices en dépit de leur caractère ponctuel dans le temps et dans l’espace.

Plusieurs d’entre elles touchent chaque année l’Europe, avec un lourd bilan tant humain que financier.

Tornade

Tornade

Localisation : Crécy-sur-Serre (02)

Date : le 01/06/2008 à 18:40

Auteur : Cédric Louis

En savoir plus sur les tornades...

Les orages

Les orages sont à l’origine de vents forts et brefs (quelques minutes) sur une zone restreinte (quelques kilomètres carrés). Les cumulonimbus, nuages caractéristiques de l’orage, animés par des mouvements verticaux puissants créent des rafales de direction imprévisible.

Orage

Arcus au bas d’un cumulonimbus

Localisation : Maisons-en-Champagne (51)

Date : le 16/09/2015 à 15:35

Auteur : Daniel Lafon

En savoir plus sur les orages...

Article précédent Article suivant