Tempête du 26 et 27 novembre 1983

I. Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : 26 novembre 1983 à 15 heures locales

Date de fin d’événement : 27 novembre 1983 à 19 heures locales

Type d’événement : dépression de type ND (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Tout le pays est touché à des degrés divers.

Les régions les plus concernées sont la Basse-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Haute-Normandie et la Bretagne.

Les régions les moins impactées sont le Limousin, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Corse.

Résumé :

Une dépression située au nord-ouest de l’Irlande se creuse rapidement sur le sud de l’Angleterre dans la journée du 27/11 en se déplaçant vers les Pays-Bas et l’Allemagne. Ce minimum s’accentue lors de son déplacement vers le sud du Danemark. À l’arrière une dorsale anticyclonique se développe et engendre un gradient de pression resserré sur le golfe de Gascogne.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
144 km/h à Caen
28 heures
43 %
exceptionnel

II. Description de la situation météorologique



Le 26 novembre, la France est soumise à l’influence d’une vaste zone de basses pressions s’étendant de l’ouest de l’Irlande à la mer de Barents. En son sein circulent plusieurs minimums dépressionnaires. Un de ces creux, pointé à 977 hPa au nord-ouest de l’Irlande le 26/11 à 18 h UTC, se déplace rapidement vers le sud de l’Angleterre, avec une pression en baisse de 973 hPa le 27/11 à 00 h UTC.
La tempête incurve ensuite sa trajectoire vers la Hollande et l’Allemagne tout en ralentissant sa progression.
En traversant la mer du Nord, la baisse de pression est beaucoup plus marquée (13 hPa en 6 h) : la tempête pointée à 960 hPa atteint les côtes des Pays-Bas à 06 h UTC le 27/11. Dans sa progression vers le nord de l’Allemagne et la Pologne, une pression minimale de 958 hpa est relevée à 12 h UTC sur les îles de la Frise.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire Pressions niveau mer

III. Vent

Les plus fortes rafales ont lieu le 26 et le 27 novembre, essentiellement sur une grande moitié nord-ouest de la France. Le 26, la zone de vents forts concerne la Bretagne et la Normandie, puis se déplace le 27 vers les régions au nord de la Seine.
Lors de l’orientation du flux au nord-ouest le 27/11, le gradient de pression reste resserré, et on relève de fortes valeurs sur les côtes de la Manche, de l’Aquitaine, ainsi qu’autour du bassin méditerranéen.
Sur les Alpes, les rafales de vent les plus violentes accompagnent le passage du front froid dans la matinée du 27.
En altitude le vent souffle fort, une rafale de 252 km/h est mesurée au Mont Aigoual durant l’épisode.

Rafales maximales observées Rafales maximales estimées
Vents maxi observées Rafales maximales estimées
Valeurs remarquables des rafales mesurées le 26 novembre 1983
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date
Basse-Normandie 14 Caen-Carpiquet 67 144 le 26/11/1983
Bretagne 35 Cancale 40 144 le 26/11/1983
Bretagne 29 Lanvéoc 81 140 le 26/11/1983
Pays-de-la-Loire 72 Le Mans 48 130 le 26/11/1983
Bretagne 29 Creach 27 126 le 26/11/1983
Haute-Normandie 76 Cap-de-la-Hève 100 126 le 26/11/1983
Basse-Normandie 50 Pointe de la Hague 6 122 le 26/11/1983
Bretagne 56 Belle Île – le Talut 34 122 le 26/11/1983
Bretagne 35 Rennes – Saint Jacques 36 119 le 26/11/1983
Basse-Normandie 61 Alençon 143 119 le 26/11/1983
Valeurs remarquables des rafales mesurées le 27 novembre 1983
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date
Nord-Pas de Calais 59 Dunkerque 11 140 le 27/11/1983
Champagne-Ardenne 52 Langres 466 137 le 27/11/1983
Picardie 60 Creil 88 137 le 27/11/1983
Corse 20 Bastia 10 133 le 27/11/1983
Bretagne 35 Cancale 40 133 le 27/11/1983
Nord-Pas de Calais 62 Cambrai 76 133 le 27/11/1983
Rhône-Alpes 73 Chambery-Aix 235 133 le 27/11/1983
Île-de-France 95 Roissy 108 130 le 27/11/1983
Aquitaine 40 Biscarosse 35 126 le 27/11/1983
Nord-Pas de Calais 59 Lille 47 122 le 27/11/1983

IV. Phénomènes météorologiques associés

Pluie cumulée les 26 et 27 novembre 1983

Cumul pluviométrique sur 2 jours du 26 au 27 novembre 1983

On relève 10 à 20 mm de précipitations sur l’ensemble de la France, avec des cumuls plus importants :

  • sur les reliefs, notamment de l’Est avec 100 mm en moyenne au passage du front froid dans la matinée du 27 ;
  • ainsi que sur une zone du Bordelais au Massif Central avec plus de 50 mm.

Seul le pourtour méditerranéen reste au sec.

Informations complémentaires disponibles sur le site des tempêtes avec submersion : étude Vimers des événements de tempête en Bretagne par Météo-France, le SHOM (Service Hydrologique et Océanographique de la Marine) et le Céréma (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement)

V. Impacts socio-économiques

La tempête provoque beaucoup de dégâts matériels notamment en montagne avec quantité d’arbres arrachés.
En plaine, les dégâts concernent essentiellement les toitures, cheminées, arbres brisés.