Tempête le 28 octobre 2012

I. Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : le 28 octobre 2012 à 01h locale

Date de fin d’événement : le 28 octobre 2012 à 21h locales

Les heures sont données en heures locales.
Le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver a eu lieu précisément dans la nuit du 27 au 28 octobre.

Type d’événement : tempête méditerranéenne de type NE (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur (Var, Bouches-du-Rhône, Vaucluse), Auvergne (sud de la Haute-Loire)

Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes (Drôme, Ardèche et Savoie)

Résumé :
Fort courant de nord à nord-ouest sur le pays, avec des vents particulièrement violents sur le Massif Central, la bordure occidentale des Alpes, le Languedoc-Roussillon, la Provence et la Corse.
Les rafales dépassent parfois 150 km/h en altitude et sur les sémaphores ; elles sont souvent comprises entre 110 et 130 km/h en plaine. On déplore un mort et un disparu. Le ferry Napoléon Bonaparte subit de gros dommages en heurtant le quai dans le port de Marseille.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
189 km/h à Croix Millet (07) à 785m
151 km/h à Murs (84)
21 h
7 %
modéré

II. Description de la situation météorologique

Le samedi 27 octobre, de l’air froid très turbulent envahit le pays dans un courant rapide de secteur nord.

Une vague de froid s’installe par le nord générant un déficit de 2 à 5 °C du nord au sud pour les minimales, de 6 à 9 °C pour les maximales.

Passé midi, le vent d’ouest-nord-ouest se lève en Méditerranée et ses rafales dépassent souvent les 100 km/h la nuit suivante.

Le dimanche 28 octobre, la conjonction d’une dépression centrée à proximité du Golfe de Gênes et de la poussée de l’anticyclone au nord de la Loire génère des vents violents autour de la Méditerranée. Des chutes de neige parfois exceptionnelles se produisent à très basse altitude, notamment en Isère.

La trajectoire de la dépression n’est pas pertinente, il s’agit d’un creusement classique de la dépression du Golfe de Gênes.

Animation du champ de pression niveau mer
Pressions niveau mer

III. Vent

Les premiers vents forts sont relevés sur les côtes de la Manche en fin de nuit du 26 au 27 octobre (Cap Gris Nez, 108 km/h à 7 heures), puis sur les sémaphores particulièrement sensibles de Cap Béar et du Cap Corse dès la matinée du 27 (132 km/h au Cap Corse à 12 h).

Dans l’après-midi, le vent se renforce en se généralisant en altitude (Massif Central, Pyrénées) et sur les sémaphores. Les plaines de l’Aude et des Pyrénées-Orientales sont touchées. Le vent tempétueux s’étend ensuite en soirée et dans la nuit à l’intérieur des Bouches-du-Rhône et du Var, dans le Vaucluse, puis dans l’intérieur de la Corse.

C’est en fin de nuit et dans la matinée que la tempête est la plus étendue et la plus violente.

Le mistral se concentre ensuite dans la vallée du Rhône, la Provence occidentale, les extrémités de la Corse et sur les hauteurs. La tramontane continue de souffler fort sur les Pyrénées-Orientales et l’Aude.

Le vent repassera partout au-dessous des 100 km/h le matin du 29.

Animation des rafales horaires estimées Carte événementielle Indice de sévérité
Animation Carte événementielle Indice de sévérité
Animation des vents maxima horaires Vent maximal au cours de l’évènement
Animation vent Carte vent
Valeurs remarquables des rafales mesurées entre le 27/10/2012 et le 28/10/2012
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date et heure locale
Rhône-Alpes Ardèche Croix Millet 785 189 le 28 à 4h55
Corse Haute Corse Cap Corse 104 188 le 28 à 2h53
Languedoc-Roussillon Gard Mont Aigoual 1567 188 le 28 à 3h58
Provence-Alpes-Côte d’Azur Bouches-du-Rhône Bec de l’Aigle 316 184 le 28 à 7h17
Provence-Alpes-Côte d’Azur Vaucluse Murs 488 151 le 28 à 4h31
Provence-Alpes-Côte d’Azur Var Cap Cépet 115 143 le 28 à 3h03
Provence-Alpes-Côte d’Azur Bouches-du-Rhône Istres 23 127 le 28 à 7h08

IV. Phénomènes météorologiques associés

Au cours de cet épisode, on note également une tempête de neige en Isère et dans les Hautes-Alpes, avec des congères.

On relève 40 cm à Saint-Véran (2042 m), 30 cm à Montgenèvre (1860 m) et 45 cm à la Mure (886 m).

La neige tombe également sur la côte d’Opale.

V. Impacts socio-économiques

Deux disparitions sont signalées : un véliplanchiste de 26 ans dans l’Hérault et un jeune garçon de 12 ans, sur l’île de Porquerolles (Var).

Le ferry « Napoléon Bonaparte » de la SNCM rompt ses amarres vers 3 heures légales dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 octobre. Il heurte le quai ouvrant une brèche qui provoque l’inondation de deux compartiments étanches.

Dans les Bouches-du-Rhône, on compte plus de 650 interventions de pompiers, notamment pour des arbres et poteaux tombés sur la voie publique. Plus de 5000 foyers sont privés d’électricité.

Dans le Vaucluse, on dénombre plus de 200 interventions de pompiers.

En Ardèche, arbres et pylônes électriques arrachés (20 000 foyers privés d’électricité) et toitures arrachées.

Dans la Drôme, arbres, objets, pylônes, toitures arrachés ; coupures d’électricité ; Vercors bloqué par les congères, le vent empêchant tout déblayage.

En Isère, arbres, câbles et pylônes électriques (coupures), véhicules bloqués (personnes hébergées vers Laffrey), circulation difficile ou coupée sur le réseau secondaire (autoroutes dégagées), un chapiteau écroulé.