Tempête du 6 octobre 1961

I. Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : 6 octobre 1961 à 01 h

Date de fin d’événement : 7 octobre 1961 à 00 h

Type d’événement : orages violents, tempête type E (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Languedoc-Roussillon (Gard), Provence-Alpes-Côte d’Azur (Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse)

Résumé :

Une ligne de violents orages traverse la région sud-est. Elle est accompagnée de tornades. Les dégâts sont importants sur la ville de Nîmes.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
180 km/h le 6 à Nîmes-Courbessac (30)
moins de 24 heures
environ 15 000 km2
 ????

II. Description de la situation météorologique

Le 6 octobre 1961, la dépression située sur la Mer d’Irlande (990 hPa) se déplace peu en cours de journée. Elle se prolonge par un axe de basses pressions, axé à 13 heures des Pyrénées à la Sardaigne, qui se décale progressivement vers le nord-est.

À l’avant de cet axe de basses pressions, une succession d’orages, venant du secteur sud, intéresse d’abord, en matinée, les plaines du Bas Languedoc, puis prennent de l’activité en arrivant sur Nîmes. Un peu plus tard dans la matinée, cette ligne de violents orages atteint le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et touche fortement le Var.

Ces orages sont le plus souvent accompagnés de coups de vent violents, et par endroits le phénomène est qualifié de tornade.

Dans la région nîmoise, une série d’orages est enregistrée entre 7h22 et 13h15, le plus violent commence à 9h25. La pression barométrique passe de 997,2 à 993,2 hPa pour remonter presque instantanément à 1001 hPa ce qui s’accompagne de très brusques variations de vent. La baisse thermométrique atteint 2 degrés.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire Pressions niveau mer
Analyse du 6 octobre 1961 à 08 h locales Analyse du 6 octobre 1961 à 20 h locales
Analyse du 6 octobre 1961 à 06 h utc Analyse du 6 octobre 1961 à 18 h utc

III. Vent

Rafales maximales observées le 06/10/1962

Vent maximal observé le 06 octobre 1961 en région Sud-Est

Le 6 octobre 1961, sous les orages, parfois accompagnés de tornades, les rafales de vents sont irrégulières et le plus souvent violentes. Ces rafales sont de secteur est à sud-sud-est.

Dans la région nîmoise, à 9h25, la pression barométrique passe de 997,2 à 993,2 hPa. Elle remonte presque instantanément à 1001 hPa en s’accompagnant de très brusques variations de vent.

La plus forte rafale est mesurée à Nîmes-Courbessac, vers 9h30 : 180 km/h.

Les départements du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont été atteints par les foyers orageux plutôt en milieu de la matinée du 6 octobre et le département du Var, en début d’après-midi.

Valeurs des rafales mesurées durant la journée du 6 octobre 1961
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date de mesure
Provence-Alpes-Côte d’Azur
30
NIMES-COURBESSAC 59
180
06/10/1961
Provence-Alpes-Côte d’Azur
30
MONT AIGOUAL 1567
173
06/10/1961
Provence-Alpes-Côte d’Azur
84
MONT-VENTOUX 1912
122
06/10/1961
Provence-Alpes-Côte d’Azur
13
MARIGNANE 9
101
06/10/1961
Provence-Alpes-Côte d’Azur
13
SALON DE PROVENCE 58
101
06/10/1961
Provence-Alpes-Côte d’Azur
84
ORANGE 57
101
06/10/1961

IV. Phénomènes météorologiques associés

Pluie le 6 octobre 1961

Pluie pour la journée du 06 octobre 1961 sur le quart sud-est de la France

Ces orages sont aussi accompagnés de fortes pluies, classiquement observées en cette saison (131 mm à La Grande Combe dans le Gard).

De Marseille à Port-Vendres, les rues sont inondées.

V. Impacts socio-économiques

Inondation à Marseille
Inondation à Marseille

Bulletin annuel de Liaison des Organisations météorologiques départementales – année 1961 :

Dans l’agglomération nîmoise, le coup de vent de 9h25 a provoqué de nombreux dégâts aux arbres et aux toitures. Il faut ajouter les nombreux coups de foudre, des chutes de grêle et les inondations locales