Tempête Jeannett du 27 octobre 2002

I. Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : 27 octobre 2002 à 09 heures locales

Date de fin d’événement : 27 octobre 2002 à 18 heures locales

Type d’événement : dépression atlantique de type Wd (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Bretagne, Basse-Normandie (Manche, Calvados), Haute-Normandie, Île-de-France (Val d’Oise), Champagne-Ardennes (Marne, Ardennes)

Picardie, Nord-Pas de Calais et Lorraine (Meuse, Meurthe-et-Moselle, Moselle), Alsace (Bas-Rhin)

Résumé :
Cette tempête est issue du centre dépressionnaire circulant de l’Irlande à la Mer du Nord dans la journée du dimanche 27 octobre 2002. Les vents violents affectent surtout les régions et départements situés au nord d’une ligne Caen (Calvados) – Colmar (Haut-Rhin), avec des rafales comprises entre 100 et 140 km/h. On dénombre 28 morts au total en Europe dont 4 en France.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
148 km/h à Echinghen (62)
10 heures
10 %
Modéré

II. Description de la situation météorologique

Dans un flux rapide d’ouest, une dépression circule de l’Irlande à la Mer du Nord dans la journée du dimanche 27 octobre 2002. La dépression se creuse à des valeurs de l’ordre de 979 hPa en abordant l’Irlande vers 01 h pour atteindre son maximum vers 13 h au cœur de la mer du Nord avec une pression atmosphérique descendant vers 975 hPa.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire Pressions niveau mer

III. Vent

Le vent souffle en tempête au nord du Cotentin dès la fin de nuit et dans le Calvados en début de matinée.
Il se renforce ensuite en cours de matinée en abordant les côtes de la Seine-Maritime (137 km/h à Dieppe et 144 km/h au Cap-de-la Hève) pour atteindre son paroxysme en mi-journée de la Côte d’Opale à l’intérieur des terres du Nord-Pas-de-Calais (122 km/h à Lille) jusqu’au nord de la Picardie (126 km/h à Yverdon-les-Bains).
Puis les rafales baissent d’un cran (entre 100 et 110 km/h) l’après-midi au nord de la Champagne-Ardenne et jusqu’en Alsace en fin d’après-midi.

Animation des rafales horaires estimées Carte événementielle Indice de sévérité
Animation Carte événementielle Indice de sévérité
Animation des vents maxima horaires Vent maximal au cours de l’évènement
Animation vent Carte vent
Valeurs remarquables des rafales mesurées le 27/10/2002
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date et heure locale
Basse-Normandie 50 POINTE-DE-LA-HAGUE 6 130 05h54
Haute-Normandie 76 CAP-DE-LA-HEVE 100 144 07h57
Nord-Pas de Calais 62 ECHINGHEN 90 148 13h45
Nord-Pas de Calais 62 BOULOGNE-SUR-MER 73 140 11h01
Picardie 02 FONTAINE-LES-VERVINS 186 126 16h45
Champagne-Ardenne 51 REIMS-COURCY 91 104 13h59
Lorraine 57 METZ-FRESCATY 192 104 15h59
Alsace 67 STRASBOURG-ENTZHEIM 150 108 17h15

IV. Phénomènes météorologiques associés

Le vent est le seul paramètre intéressant associé à cette tempête.
Les précipitations restent très faibles.

V. Impacts socio-économiques

De part son étendue spatiale, les conséquences du passage de cette tempête sont dramatiques avec 28 victimes au total en Europe dont 4 en France.
Des dégâts conséquents affectent tout le nord de l’Europe avec de nombreuses chutes d’arbres et aussi avec la paralysie du trafic de l’Eurostar (du sel marin déposé sur les caténaires empêche le courant électrique de passer).