Tempête Dagmar des 17 et 18 décembre 2004

I.Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : le 17 décembre 2004 à 14 heures locales

Date de fin d’événement : le 18 décembre 2004 à 01 heure locale

Type d’événement : dépression atlantique de type Wd (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

surtout Haute-Normandie, Basse-Normandie, Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur (Var, Alpes-Maritimes)

mais aussi Bretagne, Centre, Pays de la Loire, Lorraine, Île-de-France, Nord-Pas de Calais (Pas-de-Calais)

Champagne-Ardennes (Ardennes, Marne), Languedoc-Roussillon (Aude, Hérault, Pyrénées Orientales), Corse, Alsace, Auvergne

Résumé :
Des vents violents de secteur ouest-nord-ouest soufflent sur le quart nord de la France dans la journée du 17, puis sur une partie du sud du pays les 17 et 18.

On mesure 148 km/h à Abbeville (Somme), 139 km/h à Chauny (Aisne), 137 km/h à Toulon (Var), 133 km/h au Havre (Seine-Maritime).

La tempête a provoqué des coupures de courant dans près de 400 000 foyers.

Dans la région parisienne, on déplore 6 victimes et des dégâts importants (chutes d’arbres et toitures endommagées).

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
162 km/h au Cap Cépet (83) le 18 à 09h47
148 km/h à Abbeville (80) le 17 à 15h03
12 heures
19 %
modéré

II.Description de la situation météorologique

Au cours de la nuit de jeudi 16 à vendredi 17, une dépression se forme très à l’ouest de l’Irlande. Elle continue à se creuser dans la matinée du vendredi. Le centre de la dépression circule du sud de l’Angleterre vers le Luxembourg ; le creusement maximum est atteint vers 16 heures, au niveau de Cambrai (978 h Pa). Les vents les plus violents sont mesurés au sud de cette dépression du Cotentin jusqu’au nord de la Lorraine.

La conjugaison entre une forte hausse de la pression après le passage de cette dépression et la présence d’une seconde dépression au niveau de la mer Adriatique génère des vents violents jusqu’au 18 décembre sur le Var et dans une moindre mesure sur la Corse et le pourtour du Golfe du Lion.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire Pressions niveau mer

III.Vent

Sur le nord du pays : la tempête atteint la Bretagne dès 11 heures, puis la Normandie vers 12 à 14 heures, puis la région parisienne, l’Oise et la Somme vers 15 heures, la Champagne vers 16 heures puis les Ardennes et la Lorraine vers 17 ou 18 heures. L’Alsace est atteinte par la tempête en fin de vie vers 20 heures. Les rafales les plus fortes sont mesurées dans la Somme et l’Oise vers 15 à 16 heures, l’Aisne et la Marne entre 16 et 18 heures. La durée de la tempête ne dépasse pas 5 heures sur les zones touchées.

Sur le sud du pays : le vent commence à souffler en tempête à partir de la fin d’après-midi du 17 sur l’Aude, l’Hérault, les Pyrénées Orientales et la Corse et ne touche le Var qu’en milieu de nuit. Les rafales à plus de 100 km/h perdurent une grande partie de la nuit du 17 au 18 décembre sauf sur le Var où le vent reste tempétueux jusqu’en début d’après-midi du 18. Les vents les plus forts restent concentrés dans le Var avec des pointes mesurées à Toulon dépassant les 120 km/h entre 7 et 11 heures le 18 décembre et dans une moindre mesure dans les Pyrénées Orientales entre 1 et 4 heures du matin le 18 avec un vent maximal de plus de 110 km/h à Perpignan. Sur l’Aude, l’Hérault et la Corse, ce sont surtout les sémaphores et les cols qui enregistrent les valeurs les plus fortes.

Animation des rafales horaires estimées Carte événementielle Indice de sévérité
Animation Carte événementielle Indice de sévérité
Animation des vents maxima horaires Vent maximal au cours de l’évènement
Animation vent Carte vent
Rafales remarquables mesurées entre le 17 et le 18 décembre 2004
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date et heure locale
Provence Alpes Côte d’Azur 83 Cap Cépet 115 162 Le 18/12 à 09h47
Haute-Normandie 76 Cap de la Hève 100 155 Le 17/12 à 13h23
Basse-Normandie 50 Pointe de la Hague 6 148 Le 17/12 à 12h27
Picardie 80 Abbeville 69 148 Le 17/12 à 15h03
Lorraine 55 Septsarges 293 147 Le 17/12 à 17h37
Champagne-Ardenne 51 Chouilly 175 141 Le 17/12 à 18h27
Bretagne 29 Brignogan 9 130 Le 17/12 à 10h39
Île-de-France 78 Magnanville 123 126 Le 17/12 à 14h51
Languedoc-Roussillon 34 Bédarieux 373 130 Le 17/12 à 18h45
Île-de-France 75 Paris 75 97 Le 17/12 à 14h48

IV.Phénomènes météorologiques associés

Les pluies de la journée du 17 décembre n’ont pas de caractère particulier, elles sont comprises entre 5 et 10 mm (litres par m²) sur les départements du nord de la France touchés par la tempête. On relève 20 à 30 mm (litres par m²) sur les Vosges.

Dans les montagnes corses, on observe des précipitations (20 mm soit 20 litres par m²) le 17 avant la tempête. Dans le sud du pays la tempête est accompagnée d’un temps sec.

V.Impacts socio-économiques

Dans les régions du sud du pays touchées par la tempête, il n’y a pas de dégât ni victime recensés.

Dans la Manche, on dénombre 321 interventions sur le terrain (câbles électriques, arbres abattus, toitures arrachées), 30 000 clients d’EDF sont privés de courant. La CD902 est coupée pendant 3 heures entre Anneville-en-Saire et Barfleur. Une personne décède des suites d’une crise cardiaque liée aux intempéries.

À Paris et dans la proche couronne, la tempête fait deux victimes. Neuf chutes d’arbres sont comptabilisées par les pompiers à Paris même.

Sur l’ensemble des régions touchées par la tempête, le nombre de victimes s’élève à 6 ou 7 selon les sources.

La tempête a provoqué des coupures de courant dans près de 400 000 foyers.

Informations complémentaires disponibles sur le site des tempêtes avec submersion : étude Vimers des événements de tempête en Bretagne par Météo-France, le SHOM (Service Hydrologique et Océanographique de la Marine) et le Céréma (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

Le Parisien du 18/12/2004 Tempête en Normandie (source meteoparis.com)
Le Parisien du 18/12/2004 Article source meteoparis.com