Tempête Andréa les 5 et 6 janvier 2012

I . Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : 05/01/2012 à 10 h locales

Date de fin d’événement : 06/01/2012 à 07 h locales

Type d’événement : dépression méditerranéenne de type ND (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Une large moitié Est du pays avec une intensité plus importante sur le quart Sud-Est soit :

Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées (Aveyron, Est du Tarn, sommets de l’Ariège et des Hautes-Pyrénées)

Nord-Pas de Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Franche-Comté, Alsace, Bourgogne

Île-de-France, Centre (Loir-et-Cher, Eure-et-Loir, Loiret), Basse-Normandie, Haute-Normandie, Pays de la Loire (Mayenne et Sarthe)

Résumé :
En ce début d’année 2012, la France est soumise à un flux d’Ouest. Le 4 janvier, un front froid aborde le nord-ouest de la France et s’enfonce vers le sud-est. Le 5 janvier, une dépression se creuse sur la plaine du Pô au Nord de l’Italie et provoque de violentes rafales de Tramontane et de Mistral sur le sud-est de la France.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
170 km/h au Mont Aigoual 22 heures
18 %
fort

II. Description de la situation météorologique

Un vaste centre dépressionnaire se déplace de la Mer du Nord au sud de la Suède. Il génère un flux de nord-ouest dynamique sur notre pays.
À l’arrière d’un front froid actif, un minimum dépressionnaire secondaire se creuse sous le vent sur la plaine du Pô (pression pointée à 1014 hPa à 06 h UTC, au sud de l’arc Alpin). Dans la journée du 5, ce minimum secondaire se déplace vers la côte Dalmate avec une pression pointée à 991 hpa le 6 à 00 h UTC.
De fortes rafales convectives se produisent au du passage du front froid sur le nord-est du pays, puis les vents se renforcent sur le pourtour Méditerranéen et les Alpes.
Le flux général, orienté au Nord/Nord-Ouest est obligé de contourner le massif Alpin par l’ouest : les isobares se resserrent fortement sur le sud-est de la France. Tramontane et Mistral se renforcent et atteignent le seuil de la tempête.
Dans la nuit du 5 au 6, les fortes rafales s’étendent au massif alpin.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire Pressions niveau mer

III. Vent

On relève de fortes rafales de vent au passage du front froid, sur les régions bordant les frontières belges, luxembourgeoises et allemandes : 96 km/h à Paris-Montsouris, 102 km/h à Nancy, 126 km/h au Cap Gris-Nez.

Sur le sud de la France, le mistral et la tramontane soufflent avec violence sur les côtes : 139 km/h à Leucate (11), 124 km/h au cap Cépet (83), 156 km/h au cap Béar (66). En altitude, le vent souffle également : il est mesuré 170 km/h au Mont Aigoual (30).

En Corse les valeurs de vent deviennent mémorables : l’Île Rousse et Corte battent ainsi leur record mensuel de vitesse de vent avec respectivement 161 km/h et 122 km/h. Figari bat son record absolu avec une rafale mesurée à 150 km/h.

Enfin, sur le massif Alpin, on relève 136 km/h à l’Alpe d’Huez et 122 km/h à Chamrousse.

Animation des rafales horaires estimées Carte événementielle Indice de sévérité
Animation Carte événementielle Indice de sévérité
Animation des vents maxima horaires Vent maximal au cours de l’évènement
Animation vent Carte vent
Rafales remarquables mesurées le 05 janvier 2012
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date et heure locale
Languedoc-Roussillon Gard Mont Aigoual 1567 170 05 janvier à 12h27
Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse Cap Corse 72 162 05 janvier à 13h45
Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse Île Rousse 142 161 05 janvier à 20h38
Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse Cap Pertusato 107 160 05 janvier à 22h14
Languedoc-Roussillon Pyrénées-Orientales Cap Béar 82 156 05 janvier à 22h45
Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse Figari 20 150 05 janvier à 20h30
Languedoc-Roussillon Aude Leucate 42 139 05 janvier à 23h37
Provence-Alpes-Côte d’Azur Var Cap Cépet 115 124 05 janvier à 17h01

IV. Phénomènes météorologiques associés

Pluie du 5 janvier 2012

Précipitation du 5 janvier 2012

Sur les régions au Nord de la Seine et sur le Nord-Est, le front froid prend des caractéristiques convectives, et s’accompagne de rafales de vent ainsi que d’orages ponctuels mais parfois forts.

Les cumuls de précipitation ne sont pas remarquables, le déplacement du front étant rapide.

Les pluies sont faibles ou modérées le 5 avec au mieux 40 à 50 millimètres cumulés en 24 heures (du 5 à 07 h locales au 6 à 7 h locales) sur les massifs du nord des Alpes et du sud des Vosges.

En revanche sur les Alpes, c’est une véritable tempête de neige qui s’abat : il tombe 70 cm de neige à Bourg-Saint-Maurice (73).

Les pluies restent anecdotiques le 6.

V. Impacts socio-économiques

On observe des dégâts dans le Nord-Pas-de-Calais : 21 000 foyers sont privés d’électricité et des arbres sont déracinés.

En Corse, 15 000 foyers sont privés d’électricité, le trafic aérien et maritime entre l’île et le continent est interrompu. Les dégâts sont plus importants sur la partie ouest de l’île.

Dans les Alpes, 15 000 foyers sont sans électricité et plusieurs routes d’accès aux stations de ski sont coupées.