Épisode orageux du 16 juillet 2003

I. Synthèse de l’événement

Date de début d’événement : 15 juillet 2003 au soir un peu avant minuit

Date de fin d’événement : 16 juillet 2003 en fin d’après-midi

Type d’événement : forte dégradation orageuse, tempête de type OR (classification Dreveton)

Départements touchés ou régions concernées :

Régions impactées

Aquitaine (Landes, Gironde, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques), Poitou-Charentes, Centre (Indre-et-Loire, Loir-et-Cher)

Pays-de-la-Loire (Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe)

Résumé :
Une violente dégradation orageuse aborde l’Aquitaine en fin d’après-midi. Les orages s’organisent en une ligne de grains très active se déplaçant rapidement vers le nord-est.
Les vents relevés sur son passage dépassent les 100 km/h en rafales, avec des pointes localement supérieures à 130 km/h. Grêle et fortes précipitations sont également signalées.

Intensité maximumDuréeSurface du territoire métropolitain touchéIndice de sévérité
158 km/h à Biscarrosse (40) et Bordeaux (33)
environ 20 heures
13 départements
modéré

II. Description de la situation météorologique

Après plusieurs jours de fortes chaleurs généralisées, l’atmosphère devient très instable sur le pays et des orages parfois forts commencent à éclater de manière isolée sur la moitié nord et le Massif-Central dès la mi-journée.
En fin d’après-midi, au niveau de la convergence entre le vent d’est/sud-est continental (chaud et sec) et le vent d’ouest océanique (plus humide et frais), une dégradation beaucoup plus marquée s’amorce par le Sud-Ouest. De violents orages se développent, s’organisant progressivement le long de cette convergence en un système convectif très actif appelé ligne de grains.
Ce système balaye alors une partie de l’Aquitaine, où il produit ses rafales les plus violentes, puis se décale rapidement vers le Poitou-Charentes, l’est des Pays-de-la-Loire et l’ouest du Centre.
On relève sur son passage des rafales de vent supérieures à 100 km/h, de fortes précipitations et de la grêle.

Trajectoire de la dépression Animation du champ de pression niveau mer
Trajectoire de la dépression Animation champ de pression mer

III. Vent

L’Aquitaine est la première région concernée par les fortes rafales de vent associés au système orageux. C’est du nord des Landes à la Gironde que sont relevées entre 18 h et 20 h locales les rafales les plus violentes, dépassant par endroits les 150 km/h.
Puis avec le déplacement rapide de la ligne de grains vers le nord-est, c’est au tour de l’est de la région Poitou-Charentes d’être concerné entre 20 h et 23 h, avec des pointes à plus de 100 km/h, localement supérieures à 110-120 km/h.
Le système, toujours très virulent, poursuit ensuite sa route entre 23 h et 1 h du matin sur l’est des Pays-de-la-Loire et l’ouest du Centre, avec des rafales qui demeurent par endroits nettement supérieures à 100-110 km/h.
Peu après 1 h, le système se déstructure et commence à faiblir, signant la fin des phénomènes les plus violents. Comme tous les vents associés à des systèmes orageux organisés, ceux-ci se sont caractérisés par leur renforcement soudain et brutal.

Animation des rafales horaires estimées Carte quotidienne des rafales estimées
le 15/07/2003
Carte quotidienne des rafales estimées
le 16/07/2003
Animation Carte quotidienne le 15/07/2003 Carte quotidienne le 16/07/2003
Animation des vents maxima horaires Vent maximal au cours de l’évènement
Animation vent Carte vent


Valeurs remarquables des rafales mesurées entre le 15/07/2003 et le 16/07/2003
RégionDépartementPosteAltitude (m)Vent instantané
maximal (km/h)
Date et heure locale
Aquitaine 40 Biscarrosse 35 158 Le 15/07/2003 à 18h27
Aquitaine 33 Bordeaux-Mérignac 47 158 Le 15/07/2003 à 19h16
Centre 37 Tours 108 130 Le 15/07/2003 à 23h41
Poitou-Charentes 17 Saint-Germain 71 126 Le 15/07/2003 à 20h15
Centre 37 St Christophe-sur-le-Nais 107 126 Le 15/07/2003 à 23h45
Aquitaine 33 Lège-Cap-Ferret 9 115 Le 15/07/2003 à 18h41
Poitou-Charentes 86 Poitiers-Biard 123 112 Le 15/07/2003 à 22h18
Pays-de-la-Loire 53 Laval-Entrammes 99 108 Le 16/07/2003 à 00h11
Pays-de-la-Loire 49 Marcé 53 104 Le 15/07/2003 à 23h45
Poitou-Charentes 16 Cognac 30 104 Le 15/07/2003 à 20h54

IV. Phénomènes météorologiques associés

Les violents orages sont accompagnés de nombreuses chutes de grêle, notamment sur le flanc est du système. Des grêlons de diamètre supérieur à 5 cm (voire 10 cm pour les plus gros) sont observés dans les Pyrénées-Atlantiques.

Pluie le 15/07/2003

Cumul pluviométrique du 15 juillet 2003

De très fortes précipitations ont également été associées au passage de la ligne de grains, avec des intensités parfois extrêmes :

  • 83 mm en 1h à Bréville (Charente)
  • 53 mm en 1h à Cazaux (Gironde)
  • 53 mm en 1h à Saint-Germain (Charente-Maritime)

Plus généralement, on relève des cumuls de l’ordre de 30 à 50 mm en seulement 2-3h tout le long de la trajectoire du système orageux, et localement jusqu’à 60-70 mm.

Pluie le 15/07/2003

Animation des radar pluie dans la nuit du 15 au 16 juillet 2003

Sur l’animation radar les chutes de grêle sont liées aux couleurs rouges.

Toutefois le rouge ne correspond pas systématiquement à de la grêle : il peut aussi s’agir de précipitations intenses sous forme de pluie.

V. Impacts socio-économiques

Le bilan humain et matériel est considérable, l’épisode s’étant produit au cœur de l’été, sur des secteurs à forte concentration touristique.

5 personnes sont décédées, plus de 70 ont été blessées dont 9 gravement, la plupart se trouvant dans des campings.

336 000 foyers ont été privés d’électricité, et les sapeurs-pompiers ont réalisé plus plusieurs milliers d’interventions sur l’ensemble des départements touchés, procédant à l’évacuation de plus de 5200 personnes. Beaucoup d’arbres ont été déracinés ou écimés, tombant parfois sur des véhicules, des habitations ou des voies de circulation, coupant partiellement ou totalement de nombreux axes. On déplore également des toitures emportées, des caves inondées, des vignes et des cultures hachées et saccagées par la grêle. De nombreux départs de feu provoqués par la foudre sont aussi à signaler.

Par ailleurs, la circulation des trains a été interrompue sur plusieurs lignes autour d’Angers et sur l’axe Bordeaux-Hendaye, et tous les vols du soir au départ et à destination de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ont dû être déroutés ou annulés.

Cet épisode a fait l’objet d’une vigilance orange orages.